Voilà encore un week end bien rempli. Donc samedi c’était l’ouverture du Fespaco, festival du film panafricain de Ouagadougou. Pour ce faire, j’étais au stade du 4 aout pour la cérémonie d’ouverture. Ce fut le défilé des artistes en vogue en ce moment au Burkina, discours officiel, et ils ont retracés les 20 ans du Fespaco par un petit film. Ensuite se fut la présentation des films en compétitions entrecoupé de danses traditionnelles et de jeux de lumière. La cérémonie c’est conclue avec un magnifique feu d’artifice et des danseurs tahitiens. Après ça nous sommes rentrés à la maison pour déguster des brochettes et faire nos commentaires sur le spectacle.

Le lendemain, direction Komsilga, village que j’adore. Nous sommes allés rendre visite à Naba, pour la naissance de ses jumelles. Pour ce faire nous sommes tout d’abord saluer le chef du village. Dans la tradition mossi, il faut se déchausser pour aller le voir, s’accroupir devant lui et faire les salutations. Ensuite, il nous a proposé de nous asseoir, là pour le coup pas à même le sol mais sur une chaise et nous a offert du dolo.

La visite finie nous sommes allés voir les caïmans puis manger la bonne viande que Gilbert nous avait préparé. Nous avons bien entendu fini notre visite par le cabaret pour boire un peu de dolo puis le marché.

Notre retour à Ouaga fut un peu précipité car Nazemce a obtenu un stand pour exposé au Fespaco, donc il fallait le mettre en place. Ensuite débuté toujours à Nazemce, le festival « ciné 6 mètres », en parallèle au Fespaco pour permettre l’accès aux films, aux enfants du quartier.

Comme le week end ne fut pas assez chargé et que nous n’étions pas fatigués !!! Nous sommes allés hier soir à une soirée privée dans un grand hôtel de Ouaga. Nous avons bien mangé, bu et surtout rigolé !!!!